Article inclus dans l'édition Volume 14 :: No.2 :: 2018

Recherche Empirique

Transition numérique dans le Bâtiment: analyser l’activité de "levée de réserves" médiatisée par une application métier d’une conductrice de travaux

Elodie Chambonnière1, Jacqueline Vacherand-Revel2 & Bruno Andrieu3
(1) Laboratoire GRePS
Université Lumière Lyon 2
5, Avenue Pierre Mendès
France, 69500 Bron,
France
elodie.chambonniere@univ-lyon2.fr
(2) École Centrale de Lyon
Laboratoire GRePS
36, Avenue Guy
de Collongue, 69134
Écully, France
jacqueline.vacherand-revel@ec-lyon.fr
(3) Laboratoire GRePS
Université Lumière Lyon 2
5, Avenue Pierre Mendès
France, 69500
Bron, France
bruno.andrieu@gmail.com
Résumé

Le secteur du Bâtiment entre davantage dans la transition numérique avec la volonté de passer du papier au tout numérique. Notre recherche a pour but d'étudier la transformation de l'activité de “levée de réserves” d'une conductrice de travaux utilisant une application métier. Pour saisir la complexité de cette activité, une approche systémique nous a semblé pertinente et nous avons proposé une articulation théorique entre les dimensions situées et incarnées de l'activité et son développement historico-culturel. Nous avons réalisé une investigation ethnographique, durant six mois, en immersion sur un chantier, sous la forme d'une participation observante en parallèle d'une observation en “shadowing”. Les principaux résultats indiquent que l'activité de "levée de réserves" s'inscrit dans une culture marquée par l'importance des échanges et du corps. L'application métier transforme cette activité qui se trouve parfois développée et parfois contrariée. C'est aux conducteurs de travaux d'adapter l'usage de l'application aux situations du chantier.

Mots-clé psychologie du travail, ethnographie, construction, médiatisation numérique.