Article inclus dans l'édition Volume XII :: No.2 :: 2016

Recherche Empirique

L'inconfort thermique cause par l'utilisation d'équipements de protection individuelle (EPI) pendant le processus de pulvérisation de pesticides

Marcelo Motta Veiga1, Ronaldo Almeida2 & Francisco Duarte3
(1) Universidade Federal do Estado do Rio de Janeiro,
Rua Voluntários da Pátria, 107, CEP: 22.20-000, Rio de Janeiro – Brasil
marcelo.veiga@unirio.br
(2) Fundação Oswaldo Cruz, Ministério da Saúde,
Rua Leopoldo Bulhões, 1480/512, CEP: 22.041-210. Rio de Janeiro – Brasil
ronaldocastelo@yahoo.com.br
(3) Instituto Alberto Luiz Coimbra de Pós-Graduação e Pesquisa em Engenharia – (COPPE), Universidade Federal do Rio de Janeiro,
Av. Horácio Macedo, 2030, G-209, Prédio do Centro de Tecnologia, Cidade Universitária, CEP 21941-914, Rio de Janeiro Brasil
duarte@pep.ufrj.br
Résumé

Le métabolisme humain produit de la chaleur dans les activités de travail. Le corps humain fonctionne comme un système thermodynamique. L'utilisation de l’équipement de protection individuelle (EPI) empêche la dissipation de la chaleur générée. Cette étude a analysé l'interférence de l'EPI agricole dans le confort thermique des travailleurs. Cette étude a effectué des mesures de la fréquence cardiaque et de la température corporelle des travailleurs utilisant un EPI pendant le processus de pulvérisation de pesticides. Cette étude a également procédé à des évaluations subjectives de la sensation thermique des travailleurs par le biais d'un questionnaire. Les résultats ont démontré: (i) l'insuffisance de la portée des EPI agricoles parce qu'ils ont eu une interférence négative dans le processus de thermorégulation du corps et (ii) l'existence d'importantes différences individuelles entre les opérateurs contrôlés. Cette étude a également montré qu'il existe une forte corrélation entre l'évaluation subjective de la sensation thermique et la température corporelle mesurée.

Mots-clé équipement de protection individuelle, confort thermique, pesticides.