Article inclus dans l'édition Volume II :: No.2 :: 2006

Estudo De Caso

Collectif de travail et règles de métiers. Coopération entre jeunes et anciens, hommes et femmes dans les brigades de Police-secours

Sandrine Caroly1, Marc Loriol2 & Valérie Boussard3
(1) Université de Grenoble - Centre de Recherches en Innovations Socio-Techniques et Organisations Industrielles (CRISTO)
UPMF – BP 47
38040 Grenoble Cedex 09
Sandrine.Caroly@upmf-grenoble.fr
(2) Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM)
Laboratoire George Friedmann 292 rue Saint-Martin
F-75141 Paris Cedex 03
marc.loriol2@libertysurf.fr
(3) Université de Versailles - Laboratoire Printemps
Saint Quentin en Yvelines
47, Boulevard Vauban - 78047 Guyancourt Cedex
Valerie.Boussard@printemps.uvsq.fr
Résumé

A l´occasion d´une recherche sur la construction du stress dans un métier, celui de la police, nos observation des relations de travail entre les jeunes et les anciens et entre les hommes et les femmes dans différentes brigades issues de plusieurs commissariats (en banlieue parisienne, en province) renseignent sur les formes et les dynamiques de construction du métier. Le métier de policier subit actuellement de profondes mutations avec des changements des problématiques des populations dont ils s´occupent et des évolutions des politiques publiques de sécurité. Les tensions, les conflits et/ou les relations d´entraide, de coopération dans le travail quotidien entre les salariés selon leur diversité (ancienneté, genre) sont des révélateurs d´un bon fonctionnement des collectifs de travail. Apprendre le métier de policier dépend des relations de travail au sein des collectifs, qui donnent des possibilités de construction de l´expérience et des moyens de préserver sa santé.

Mots-clé métier, travail collectif, expérience, genre, police.