Article inclus dans l'édition Volume 13 :: No.2 :: 2017

Recherche Empirique

Entre la (pré)détermination et les possibilités de régulation : une proposition méthodologique pour interpréter l'adoption et l'usage de technologies en tant qu'options organisationnelles

Daniel Silva1 & Ricardo Vasconcelos2
(1) Centro de Psicologia da Universidade do Porto
Faculdade de Psicologia e de Ciências da Educação da Universidade do Porto
Rua Alfredo Allen s/n 4200-135 Porto, Portugal
danielsilva@fpce.up.pt
(2) Consultor Independente
Wesemlinstrasse 15 6006 Lucerne, Switzerland
ricardo.vasconcelos@me.com
Résumé

Cet article présente une révision des apports épistémologiques et théoriques de la théorie de l'Agir Organisationnel pour ce qui relève de la relation entre le changement dans l'organisation et la technologie. Si, d'une part, le rythme et la sophistication du développement technologique ont eu des effets visibles sur le travail, d'autre part, les interprétations du phénomène suivent des orientations diverses, tout en partageant un même rationnel déterministe. En partant de la possibilité de concevoir la technologie en tant que rationalité technique du processus de l'action, nous proposons une approche “Matriosca” en tant qu’option méthodologique qui soutienne l'interprétation de la technologie non comme une variable externe ou résultant exclusivement de la construction sociale, mais comme une option organisationnelle, au sein de laquelle les décisions/actions de différents niveaux interagissent dans la construction de la régulation du processus. Cette proposition est complétée par la présentation d'un cas, étudié au sein d’une entreprise portugaise, dont les résultats montrent la possibilité d'établir un processus dialogique dans la définition matérielle des artefacts technologiques.

Mots-clé technologie ; changement organisationnel ; rationalité technique ; actions/décisions ; “Matriosca”.