Article inclus dans l'édition Volume XII :: No.2 :: 2016

Révisions Thématiques

La contamination par les pesticides et l'utilisation des EPI: analyse des aspects de la législation et de la conception

Luiz Antonio Meirelles1, Marcelo Motta Veiga2 & Francisco Duarte3
(1) Escola Politécnica, Universidade Federal do Rio de Janeiro,
Av. Horácio Macedo, 2030, sala G-209, Prédio do Centro de Tecnologia, Cidade Universitária, CEP 21941-914, Rio de Janeiro, Brasil
meirelles@ufrj.br
(2) Escola Nacional de Saúde Pública, Fundação Oswaldo Cruz, Ministério da Saúde,
Rua Leopoldo Bulhões, 1480/503, Manguinhos, CEP 21.041-210, Rio de Janeiro, Brasil

Escola de Administração Pública,
Univ. Federal do Rio de Janeiro,
Rua Voluntários da Pátria, 107,
Botafogo
CEP 22.270-000
Rio de Janeiro, Brasil
mveiga@ensp.fiocruz.br; marcelo.veiga@unirio.br
(3) Instituto Alberto Luiz Coimbra de Pós-Graduação e Pesquisa em Engenharia – (COPPE), Univ. Federal do Rio de Janeiro,
Av. Horácio Macedo, 2030, G-209, Prédio do Centro de Tecnologia, Cidade Universitária, CEP 21941-914, Rio de Janeiro, Brasil
duarte@pep.ufrj.br
Résumé

Cet article analyse l'utilisation d'équipements de protection individuelle (EPI) dans l’agriculture au Brésil. L’insuffisance et l’(in)adaptation de l'équipement est évident. lls ne protègent pas entièrement le travailleur contre les pesticides et même aggravent les risques. Les EPI ne suppriment pas les conditions insalubres, comme l'exige la loi. Au contraire, ils augmentent la probabilité de contamination des travailleurs ruraux dans certaines activités. L'article met en débat des aspects de la validation des EPI dans la législation brésilienne. Ce processus de validation pour la fabrication et la vente des EPI prévoit des tests en laboratoire, avec exposition à des agents agressifs isolés, ce qui peut être considéré comme une lacune dans sa conception. La validation ne prévoit pas l'analyse des activités et/ou des expériences dans des situations d'utilisation plus typiques et fréquentes ou les plus critiques pour la santé des travailleurs.

Mots-clé équipement de protection individuelle (EPI), projet, agriculture.